Cliquez CC en bas à droite de la vidéo pour activer les sous-titres.

Art&Mind_Poster small.jpg

Un voyage dans l'art, la folie et l'inconscient. Une exploration des artistes visionnaires et de l'impulsion créatrice, des maîtres flamands aux Romantiques jusqu’au Surréalisme et à l’Art Brut.

Le film met en avant de nombreux artistes dont Hieronymus Bosch, Francisco Goya, Vincent Van Gogh, William Blake, Edvard Munch et Salvador Dali.

Avec des interviews d’historiens de l’art, artistes, conservateurs de musées, neuroscientifiques et psychiatres, ainsi que plus de 350 œuvres d’art de prestigieux musées et collections dont Tate Britain, le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Lombroso Museum, la Collection Prinzhorn, le Rijksmuseum, Freud Museum, La Halle Saint Pierre, Wellcome Collection, la Collection ABCD, l’Outsider Art Fair, le Bethlem Museum of the Mind, le MAHHSA, Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, Maisons Victor Hugo, la Collection Adamson, le Musée du Dr Guislain, Henry Boxer Gallery et le Museum Im Lagerhaus. 

SORTIE MAI 2019

 
ARTISTS - SQUARESPACE v3.jpg
 

SYNOPSIS

Art & Mind explore les relations entre l’art et la folie. Le thème de la folie a inspiré certains des peintres les plus talentueux de l’histoire de l’art, mais les fous ont souvent eux-mêmes été des artistes. Art & Mind nous montre également comment des artistes, visionnaires et avant-gardistes, ont utilisé leur inconscient comme source d’inspiration pour leurs travaux.

Dès le Moyen Age, de grands peintres ont mis en scène ce thème: Jérôme Bosch et les maîtres flamands, Pieter Bruegel et ses visions d’apocalypse, puis Goya et ses représentations déchirantes d’asiles, et plus près de nous, Edvard Munch avec Le cri, Vincent Van Gogh avec son Autoportrait à l’oreille coupée et bien d’autres.

Art & Mind retrace les avancées dans la compréhension de l’esprit humain et ses répercussions sur l’art. La découverte de l’inconscient a poussé les artistes romantiques à explorer les domaines cachés des rêves et des visions. Les théories de Sigmund Freud et de ses contemporains sont devenues plus tard une source d’inspiration capitale pour les surréalistes.

La frontière entre création visionnaire et folie est parfois ténue, et de nombreux artistes ont connu des accès de folie. Van Gogh s’est coupé l’oreille au cours de son internement dans un hôpital psychiatrique, William Blake avait des conversations avec des poètes morts, Goya entendait des voix et Munch était persuadé depuis son enfance d’être condamné à la folie. Carl Jung a traversé une crise psychotique, qui a inspiré l’écriture de son Livre Rouge. Les surréalistes Leonora Carrington, Unica Zürn et Antonin Artaud ont également été enfermés dans des asiles, et ont capturé leurs expériences de folie dans leur art.

Les vies d’artistes moins connus sont tout aussi fascinantes. De l’opus d’Adolf Wölfli en 45 volumes aux portraits de la schizophrénie de Bryan Charnley, Art & Mind dévoile l’histoire de l’Art Brut, depuis sa naissance dans les recoins sombres des asiles victoriens à son exposition dans les meilleures galeries, musées et collections privées du monde.

Paul Rumsey - Cage Head

Paul Rumsey - Cage Head

Hieronymus Bosch - Ship of Fools

Hieronymus Bosch - Ship of Fools

Otto Dix - La folle

Otto Dix - La folle

 

RÉALISATRICE

Amélie Ravalec est une réalisatrice de documentaires française basée à Londres. Son précédent documentaire, Industrial Soundtrack For The Urban Decay, retrace les origines de la musique industrielle, emmenant le spectateur à travers l’effritement des villes industrielles d’Europe jusqu’à la florissante scène avant-gardiste américaine. Le film est sorti en salles et en festival dans plus de 30 pays en 2015 et a été diffusé sur ARTE en 2017.

Le premier documentaire d’Amélie Ravalec, Paris/Berlin: 20 Years Of Underground Techno, retrace le mouvement de la techno underground à travers le prisme de deux villes différentes, des soirées alternatives parisiennes au fameux Berghain berlinois. Paris/Berlin est sorti en 2012 dans 18 pays et a remporté le Festival Pick Award au Sydney Fringe Festival en 2013.

 

INTERVIEWS